[Total : 3    Moyenne : 4/5]

En tisane, en gélule ou sous forme d’huile essentielle, les bienfaits du thym sur notre santé sont nombreux. C’est un antiseptique et un tonique efficace.
Le thym bio antioxydant naturel puissant est une plante vivace, qui pousse dans les jardins ou à l’état sauvage, bien connue pour ses vertus culinaires.

S’il aromatise de nombreux plats, il est également pourvu de propriétés thérapeutiques.

On trouve les premières traces du thym dans les écrits du philosophe Théophraste (327-287 av. J.-C.). Hippocrate en parle, et Galien dit que “le thym est propre à nettoyer les parties nobles du corps et à jeter hors toutes les fluidités de la poitrine”. Pline conseille de cueillir le thym quand il est en fleurs, de le faire sécher et de le donner aux malades souffrants de maux de gorge. Au XIIe siècle, l’abbesse Hildegarde, et plus tard le théologien-naturaliste Albert le Grand, le mentionnent comme étant souverain contre la lèpre et les maladies nerveuses.
De nombreuses études ont été faites sur le thym, et toutes démontrent ses propriétés toniques et antiseptiques. Le thym est également un stimulant général, il est apaisant, calme les angoisses et éloigne les idées noires. Il tonifie le système nerveux et est donc utile dans les états de fatigue. Il stimule les fonctions digestives et intestinales. Ses propriétés pectorales ne sont plus à démontrer, il calme les toux épuisantes et dégage les bronches. En infusion, cataplasme, massage, gélule ou sous forme d’huile essentielle, le thym trouve sa place dans les pharmacies naturelles de toutes les familles.

Le thym bio un antiseptique naturel puissant

Le thym bio un antiseptique naturel puissant

Bienfaits et recette de la tisane de thym

Versez un quart de litre d’eau bouillante sur une cuillère à café de thym sec ou sur une belle branche de thym frais. Laissez infuser deux à trois minutes. À boire nature ou sucrée au miel de thym par exemple, avec ou sans citron. Quatre ou cinq tasses par jour soulagent les rhumes et calment la toux. La tisane de thym est également digestive et tonique. Le fait de remplacer le café par une infusion de thym vous apporte bien-être tout au long de la journée.

Recette de la lotion tonique au thym pour la peau

Faites une infusion de thym et laissez-la refroidir. Ajoutez trois gouttes d’extrait de pépins de pamplemousse pour la conservation. Cette lotion tonifie et resserre les pores de la peau. Elle se conserve une semaine au frigo.

Recette et usage du sirop de thym

Dans un grand bocal, alternez des couches de thym frais et de sucre roux. Laissez macérer trois jours au soleil ou une heure au bain-marie. Ensuite, remplissez le bocal d’eau, et faites cuire une heure au bain-marie. Filtrez. Embouteillez. Ce sirop, à raison de cinq cuillères à soupe par jour, calme la toux et éloigne les premiers frissons. En prévention, il renforce la résistance aux infections hivernales.

Usage du cataplasme de thym

Faites chauffer une poche remplie de thym, frais ou sec, une ou deux minutes au four à micro-ondes. Ce cataplasme est salutaire si vous le placez sur le ventre en cas de douleurs : règles, crampes… Il calme et atténue également les contusions.

Préparation et propriétés du macérât huileux de thym

Remplir une bouteille ou un bocal de thym frais. Couvrez d’huile d’olive. Laissez macérer trois semaines au soleil ou près d’une source de chaleur. Utilisée en massage, cette huile de macération est souveraine en cas de rhumatismes, entorses ou foulures. Si vous lui ajoutez une poignée de lavande, elle calme les coups de soleil.

Bienfaits du bain au thym

Préparez une décoction. Faites chauffer une grosse poignée de thym avec un litre d’eau. Filtrez et ajoutez à l’eau du bain. Vingt minutes suffisent à vous revivifier et à vous tonifier.

Usages de l’huile essentielle de thym

Préférez les huiles essentielles de thym à linalol ou à thujanol qui ne sont pas dermocaustiques.
Deux gouttes sur un sucre trois fois par jour d’huile essentielle (HE) de thym à thujanol viennent à bout des angines. Vous pouvez l’appliquer directement en massage sur le cou. Elle soigne également les toux persistantes, les grippes et les sinusites.
Elle est souveraine en synergie avec l’HE de tee-trea, en application sur les mycoses des pieds par exemple.
Deux gouttes trois fois par jour, sur un sucre, de thym à linalol combattent efficacement les infections pulmonaires. Les infections urinaires et intestinales s’en trouvent améliorées de même que l’état général des convalescents.
Deux gouttes de thym à thujanol ajoutées à votre dose de shampoing donneront un coup d’éclat aux cheveux les plus ternes. Le thym est, également utile en diffusion pour purifier et assainir les pièces. Une dizaine de gouttes diluées dans un bouchon de bain mousse et mélangées à l’eau du bain apporte réconfort et améliore l’état général.

Astuces

Avec les huiles essentielles, la prudence est de rigueur. Il est recommandé de débuter à petites doses et de diluer l’HE dans un peu d’huile d’olive avant de l’appliquer sur la peau, afin d’éviter tout problème d’allergie. Il est bon de demander l’avis d’un médecin spécialiste en aromathérapie.
* Si vous le désirez, et pour plus de facilité, des gélules de poudre de thym broyée se trouvent en pharmacie.
Le thym, un antiseptique qui combat les virus
24 févr. 2011 Yazid Merar
Dans les recherches contemporaines, il s’est avéré que le recours aux plantes médicinales demeure une solution pour résoudre certaines épidémies.
On conseille aux personnes ayant subi une chimiothérapie de boire une tisane au thym. Mais ses vertus ne s’arrêtent pas là, c’est un antiseptique qui combat les virus, un antispasmodique et un stomachique. Un herboriste français affirme que le thymol contenu dans le thym (ziîtra) peut détruire les virus et les bactéries qui circulent dans l’atmosphère. Il le recommande lors des épidémies, au même titre que l’ail, pour remplacer la pénicilline.

Thym à l’ail contre le rhume

Lorsque vos enfants sont enrhumés, faites-leur des infusions de thym à l’ail. Mettez trois gousses d’ail coupées dans un demi-litre d’eau froide. Laissez bouillir cinq minutes, ajoutez deux ou trois branches de thym (ziîtra) et laissez infuser dix minutes. Les enfants doivent boire plusieurs tasses sucrées au miel par jour et surtout une tasse au coucher. Au bout de deux ou trois jours, le rhume est guéri.

Vapeur/fumigation (rhume, refroidissement)
Pour dégager les voies respiratoires, rien de tel que le thym. Plonger 2 c. à table de thym dans un bol d’eau bouillante. Pencher la tête au-dessus du bol. Se couvrir d’une serviette. Respirer tout doucement au début, les vapeurs étant importantes. Quelques minutes suffisent. Le thym, comme l’eucalyptus, contient des terpènes qui ont un effet antiseptique.

Bronchite, aiguë ou chronique
Pour favoriser l’expectoration des mucosités, préparez-vous à un bain chaud, additionné d’une décoction de thym. Faites bouillir pendant quelques minutes 4 litres d’eau, dans laquelle vous rajoutez 400 grammes de thym frais. Ce bain aura aussi un effet apaisant si vous êtes fatigué.

Huile (contusions, ecchymoses)
Faire chauffer 2 heures au bain-marie 30 g de feuilles de thym dans 250 ml d’huile d’olive. Laisser refroidir et filtrer, embouteiller et conserver à l’abri de la lumière. Masser la région endolorie avec quelques gouttes d’huile.

Bienfaits du bain au thym
Préparez une décoction. Faites chauffer une grosse poignée de thym avec un litre d’eau. Filtrez et ajoutez à l’eau du bain. Vingt minutes suffisent pour vous revivifier et vous tonifier. Le thym possède par ailleurs des vertus apéritives mais, surtout, il favorise la digestion, aide à absorber les aliments contenant beaucoup de fer et à lutter contre les problèmes intestinaux. Connu par les Grecs pour son effet stimulant, il a effectivement un pouvoir contre la fatigue et l’anémie, et il favorise la circulation sanguine. Dans ce cas, c’est en friction que son huile est la plus bénéfique.
En friction encore, le thym soulage également les douleurs d’origines rhumatismales et possède un véritable pouvoir antispasmodique. Des massages sur les zones concernées dénouent les tensions et apaisent les contractures musculaires.
Pour finir, vous pouvez aussi l’utiliser comme produit de beauté tonique. Son eau resserre les pores de la peau, son infusion revitalise le cuir chevelu et son huile tonifie le corps.


[Total : 2    Moyenne : 3/5]

Thymus bio antioxydant naturel puissant est un genre de plantes (couramment appelées thym ou serpolet) de la famille des Lamiacées.

Ce genre comporte plus de 300 espèces. Ce sont des plantes rampantes ou en coussinet portant de petites fleurs rose pâle ou blanches. Ces plantes sont riches en huiles essentielles et à ce titre font partie des plantes aromatiques. La principale huile essentielle de Thymus vulgaris est un terpénoïde qui lui doit son nom, le thymol, une substance bactéricide. Dans le sud de la France, le thym est aussi fréquemment appelé farigoule (de son nom occitan : farigola).

Description

Plantes vivaces, à limbe foliaire entier.
Inflorescence formée, au moins dans sa partie supérieure de glomérules rapprochés en forme de capitule ou d’épi dense.
Pour l’examen de la répartition des poils sur la tige, on se basera de préférence sur le 2e entrenœud sous l’inflorescence.
Étamines dépassant la lèvre supérieure de la corolle (au moins 2 d’entre elles), à filets divergents.

Culture

Le thym est très résistant. Il a besoin de soleil et pousse à l’état sauvage sur les collines arides et rocailleuses des régions méditerranéennes. Le thym peut se reproduire par semis ou par division de racines, marcottage, ou bouturage. Les plantations s’effectuent tous les 30 cm. À chaque printemps, il est préférable d’engraisser la terre avec de l’engrais ou de la poudre d’os et de couper la plante de moitié pour favoriser l’apparition de nouvelles pousses. Par contre, il ne faut pas mettre de l’engrais durant l’été car cet apport excédentaire de vitamines rend la plante fragile à l’époque des gelées. Pour la culture en pot, utilisez une terre poreuse. Comme il déteste les terres humides, installez-le dans un endroit surélevé par rapport à l’allée, afin que l’eau s’écoule. Si vous devez le tailler, faites-le après la floraison. Quant à sa multiplication, elle se fait par division des touffes au printemps ou par bouturage estival. Il peut pousser jusqu’à 1 500 à 2 000 mètres d’altitude.
Il faut renouveler les plants tous les trois ans sinon la tige devient trop ligneuse et les feuilles perdent leur goût si caractéristique.

Bouquet de thym bio

Bouquet de thym bio

Histoire

Thymus provient du grec thumon qui signifie « offrande (que l’on brûle) » et « parfum », à cause de l’odeur agréable que la plante dégage naturellement ou lorsqu’on la fait brûler.
Les Égyptiens et les Étrusques utilisaient le thym mélangé aux onguents pour embaumer leurs morts. Les Grecs en brûlaient devant l’autel de leurs dieux, les places publiques et les riches demeures, pensant que cette plante était source de courage ; ils en mettaient aussi dans leurs plats ; le thym était aussi utilisé à profusion comme parfum stimulant qu’ils versaient dans leur bain ou dont ils s’oignaient le corps. La légende veut que Pâris enleva la Belle Hélène et que la princesse était fort triste : à chaque larme qui tombait de ses yeux sur le sol, naissait une touffe de thym.
Les Romains, la diffusant en Europe, en faisaient de nombreuses sortes de cosmétiques (eau de toilette parfumant même leurs couches, baume censé retarder le vieillissement) et s’en servaient pour purifier leurs pièces d’habitation et pour « donner du parfum aux fromages et liqueurs. ».
Ce symbole de courage se perpétue au Moyen Âge, notamment lors des Croisades. Les demoiselles brodaient des abeilles voletant près d’une branche de thym sur les écharpes qu’elles offraient à leur chevalier qui partait trop loin de leur cœur. Les sorcières fabriquaient des philtres d’amour à base de marjolaine, de thym, de verveine et de fleurs de myrte. Il était aussi placé sous les oreillers (car il favoriserait le sommeil en chassant les cauchemars et la mélancolie) et sur les cercueils lors des funérailles car on pensait qu’il facilitait le passage dans l’autre vie.
Dans le langage des fleurs, il est symbole de courage, amour durable, esprit de créativité, dynamisme et résistance physique.
Le thym est la plante correspondant au 28 Prairial du calendrier républicain

Utilisations

Le thym est utilisé comme aromate en cuisine et comme plante médicinale, dans les tisanes ou même dans les bonbons (Ricola par exemple).
En tisane, il sert à soigner les infections respiratoires. Une tisane de thym est également efficace pour drainer le foie, ce qui fait qu’il est recommandé par la naturopathie pour les personnes subissant une chimiothérapie, traitement très destructeur pour le foie.
C’est aussi un excellent calmant.

Culinaire

Le thym est une plante condimentaire très utilisée en particulier dans la cuisine provençale et rurale. Avec le laurier et le persil, il fait partie du bouquet garni qui relève de nombreuses recettes de viande en sauce.

Propriétés médicinales

Cette section ne cite pas suffisamment ses sources. Merci d’ajouter en note des références vérifiables ou le modèle {{Référence souhaitée}}.
Le thym est antiseptique et il a des propriétés antivirales. Il est aussi stomachique, expectorant et antispasmodique.
En aromate ou en infusion, c’est un désinfectant des voies digestives souvent utilisé en association avec le romarin et la sauge. Le thym soulage les digestions difficiles.
L’infusion de thym peut s’utiliser en bain de bouche en cas d’inflammation des gencives et en gargarisme en cas d’irritation de la gorge ou d’angine.
Mais surtout le thym ou des préparations contenant du thym s’utilisent en fumigation pour traiter les rhinites et les sinusites.
Le thym aussi peut être utilisé pour la maladie du foie.

Liqueur

Le thym peut être également utilisé pour fabriquer des liqueurs particulièrement parfumées quand elles sont à base de fleurs ramassées l’été.


[Total : 12    Moyenne : 3.9/5]

Thym bio antioxydant naturel puissant.

De couleur orange foncée ou sombre doré, le miel de thym est un miel de caractère comptant parmi les plus vertueux sur le plan médicinal. Alors que la grippe frappe par forte vague en ce moment, il est très recommandé pour ses propriétés antiseptiques. Il libère les voix respiratoires.

Arômatique et rafraîchissant, on retrouve dans ce miel le goût subtile de la plante de thym des guarrigues, cette plante discrète par la taille mais d’une très grande force par son parfum. D’un arôme fort et puissant, il est très riche en cuivre.

Culture de thym bio pour le miel

Culture de thym bio pour le miel

Où le récolte-t-on ?

En France, on le récolte à la fin du printemps, dans les régions montagneuses et dans le Gard principalement.

Ses spécificités nutritionnelles et de santé

Les bienfaits du miel de thym sont nombreux. C’est tout d’abord un antiseptique puissant, reconnu pour la prévention des maladies infectieuses, respiratoires et digestives. Il est aussi tonifiant et facilite la récupération physique. Ces deux propriétés en font un excellent remède complémentaires en cas de grippe.

Egalement décontractant musculaire, expectorant, vermifuge et antioxydant, c’est un bouquet de bien-être, très recommandé pour les grogs.

Le miel de thym est aussi et surtout le miel cicatrisant par excellence. C’est lui que certains chirurgiens renommés utilisent en pansement sur de profondes plaies pour des résultats défiant toute concurrence.


[Total : 1    Moyenne : 5/5]

Plus communément appelé serpolet, le thym bio antioxydant naturel puissant sauvage est une plante que l’on peut facilement planter dans nos jardins et qui est riche de vertus multiples, dont notamment celle d’antioxydant.

Le thym sauvage, de son appellation scientifique thymus serpyllum, est cultivé dans de nombreuses régions françaises. D’autres désignations lui sont associées, telles que farigoule, pillotet ou encore thym rouge. Selon les recherches en botanique, cette plante, en voie de disparition et qui constitue un condiment très apprécié en cuisine, provient des régions méditerranéennes.

Elle a pour la première fois été plantée en France vers l’an 800 av. J.C. et ses premiers utilisateurs étaient des moines bénédictins. Le thym sauvage est classé dans la famille des labiées, plante vivace dont la hauteur peut atteindre les 30 cm. Il possède une tige rampante et est dépourvu de racine. L’un des grands avantages de sa culture est le fait qu’il s’adapte à tous les milieux, y compris les régions en haute altitude. Il pousse idéalement sur un sol sablonneux et se caractérise par ses feuilles ovales, plus courtes que celles du thym classique. Cette fleur apparaît entre les mois de juin et septembre et en raison de sa propriété antiseptique, les fourmis érigent leur fourmilières sur ses plantations. Ainsi, leurs abris sont préservés de tout risque de contamination. On reconnaît également le thym sauvage à son parfum et à son goût épicé qui présente des touches subtilement amères, que les gourmets apprécient particulièrement. Il est compté parmi les aromates qui rehaussent spécialement les marinades, la viande, le poisson ou encore les farces. Les charcutiers l’utilisent également en raison de sa propriété antiseptique.

Les amateurs de gastronomie fine noteront que cette plante s’associe avec toutes les fines herbes existantes. Les vertus du thym sauvage s’étendent beaucoup plus loin. Il renferme des nutriments vitaux à l’entretien de notre organisme. Parmi ses principaux composants, on retrouve le fer, la manganèse, le calcium, la vitamine C et la vitamine K. Ainsi, il favorise la production des protéines, le métabolisme et le renouvellement des cellules. Il fortifie les os, équilibre la pression sanguine et réduit les infections.

Thym sauvage

Thym sauvage

En ce sens, ce condiment représente un excellent complément alimentaire qui permet à la fois d’entretenir la santé. Au bonheur des personnes qui suivent un régime diététique, 3 grammes de serpolet séché renferment 0,2 g de lipides, 0,3 g de protéines, 1g de fibres alimentaires, 0,8 g de calories et 1,8 g de glucides. Lorsque cette plante est séchée, sa déshydratation favorise en effet la production de ses nutriments principaux. Voici quelques astuces qui rehausseront assurément les plats. Mélangé au persil, au céleri et aux feuilles de laurier, le thym sauvage parfume les soupes et les ragoûts à base d’origan ou de poireau. Mélangé à la marjolaine, à l’estragon, au romarin, au cerfeuil et à la sarriette, il relève les plats à base de poisson. Associé avec des graines de sésame ou du poivre noir, il rehausse le goût des grillades. Pour leur part, ses huiles essentielles détiennent la particularité de faciliter la digestion. Elles peuvent aussi être utilisées pour relever le goût du fromage blanc, de la volaille et de la salade. Quant à ses vertus médicinales, il faut savoir que le serpolet entretient l’estomac.

Il peut être ajouté dans le bain afin de tonifier le corps et améliorer la circulation sanguine. Le thym sauvage constitue également un excellent produit de beauté. En tant qu’antioxydant, il élimine les impuretés de la peau, lutte contre la vieillesse cutanée et équilibre la sécrétion de sébum. Il traite ainsi le problème des peaux grasses et des mains moites. Pour traiter les peaux grasses ou acnéiques, l’astuce consiste à l’ajouter à de l’eau bouillie, destinée à servir pour un bain de vapeur. En prime, il existe sur le commerce des crèmes à base de thym sauvage, qui permettent de soigner les rhumatismes et d’accélérer la cicatrisation des brûlures cutanées. Toujours sur le plan médical, cette plante aux mille vertus, dont celle d’expectorant, existe aussi sous forme de sirop contre la coqueluche et de sirop contre la toux, destiné aux enfants. L’anémie, les infections de l’appareil respiratoire et certains problèmes de vessie sont également traitables à l’aide de ce remède. Toutefois, avant d’effectuer une auto-médication, il est recommandé de consulter l’avis d’un médecin qui déterminera les véritables causes et les traitements adéquats pour soigner l’affection en question. Pour sa part, la teinture de serpolet est appliquée sur les dents pour en soigner les maux.


[Total : 2    Moyenne : 3.5/5]

Le thym bio antioxydant naturel puissant évoque la chaleur et les douces odeurs de la Provence.

Plante aromatique par excellence, elle donne un accent méridional à nos plats. Mais ce petit sous-arbrisseau vivace et persistant formant de petits coussins aux senteurs si caractéristiques a bien d’autres qualités médicinales parfois méconnues. Tentons de faire le point…

Un antiseptique puissant

Déjà utilisé à l’époque de l’Egypte ancienne sous forme d’onguents, puis par les Étrusques et les romains pour purifier leur intérieur ou en faire des cosmétiques, le thym n’a plus à faire ses preuves.

Son huile essentielle est un puissant antiseptique, qui en tisane, soigne les infections de la gorge et des bronches. Il est préconisé en cas de refroidissement pour renforcer le système immunitaire et pour aider l’organisme à éliminer virus et bactéries. Son action expectorante permet de faire évoluer les bronchites plus rapidement vers la guérison.

Parallèlement le thym est efficace contre le rhume des foins, il se prend alors sous forme de teinture préparée à base de guimauve, d’ Echinacée et de sureau noir ; ½ cuillère à café de cette teinture mélangée dans un verre d’eau chaude trois fois par jour est alors suffisante pour réduire les symptômes de façon significative.

L’ efficacité antibactérienne du thym a été prouvée dans la lutte contre H. pylori, une bactérie souvent liée aux ulcères de l’estomac. Il est aussi très utile dans le traitement des gastro-entérites sous forme d’infusions : un litre d’une telle préparation aiderait à combattre facilement cette affection.
Depuis toujours le thym est prescrit aux enfants comme puissant vermifuge car il aide à éliminer les parasites. Certains utilisent d’ailleurs son huile essentielle pour aider à la lutte contre les poux.

A la maison, l’huile essentielle de thym est un substitut naturel aux produits ménagers chimiques : Pour nettoyer un plan de travail, le sol, ou les meubles de cuisine, versez une goutte directement sur un chiffon ou bien une dizaine de gouttes dans l’eau de votre seau. Purification assurée !

Le thym bio antioxydant

Le thym bio antioxydant

Un décontractant musculaire insoupçonné

Le thymol, les flavonoïdes et le carvacrol contenus dans le thym sont connus pour décontracter les muscles. En cas de douleurs dorsales musculaires ou après un effort physique, plongez-vous dans un bain contenant une infusion de thym, vous en sortirez soulagé.

Le même remède peut aider à soulager les rhumatismes et la sciatique.

Un produit cosmétique naturel

Le thym est un puissant antioxydant, des études récentes ont établi des vertus potentielles dans le traitement du vieillissement notamment dans le fonctionnement du cerveau.

Le thym permet aussi de purifier la peau des adolescents atteint d’acné. Il est un précieux allié en cas de piqûres d’insectes, il suffit alors de frotter ses feuilles directement sur la partie atteinte pour être soulagé.

Puissant antifongique, il soigne le pied d’athlète avec efficacité ainsi que certaines mycoses.

Le thym est votre allié dans bien des situation, alors n’hésitez plus à en planter une jardinière sur votre balcon !

Le thym hirsute

Laurent BOURGEOIS de la pépinière Arom’Antique nous présente le thym hirsute. C’est un thym très vigoureux qui résiste un peu mieux à l’humidité que le thym de Provence. Il est très parfumé et a très jolie floraison rose. C’est un des thyms les plus florifère qui fleurit très tôt en saison. Dès le mois de mars, les premières fleurs apparaissent et la floraison se poursuivra jusque fin avril. Comme les autres thyms, on peut utiliser les fleurs ou le feuillage pour la cuisine..


[Total : 1    Moyenne : 5/5]
C’est une plante vivace, un sous-arbrisseau aux tiges ligneuses avec de minuscules feuilles gris vert ou blanc argenté et de petites fleurs rosées.

Que savons-nous du thym bio antioxydant naturel puissant?

Le thym, son nom latin est “Thymus vulgaris”. Famille des labiacées. Origine : Méditerranée. Autre appellation : farigoule
C’est une plante vivace, un sous-arbrisseau aux tiges ligneuses avec de minuscules feuilles gris vert ou blanc argenté et de petites fleurs rosées.
Sa teneur en thymol est optimale sous les climats méditerranéens.

Variété particulière
Le thym citron, à l’odeur de citronnelle, beaucoup plus piquant.

On peut le cueillir en toutes saisons dans le jardin.

Le thym bio antioxydant naturel puissant

Le thym bio antioxydant naturel puissant

Parlons thym en cuisine

Parlons cuisine

Utilisation du thym en cuisine
Il fait partie du bouquet garni.

Le thym accompagne viandes, (pot-au-feu, soupe, velouté, blanquette, marinade, mirepoix, gibiers, fonds, ragoûts, grillades, volailles rôties, gigots) et tous les légumes, etc.

Il relève le riz et les farces, le poisson,les oeufs, les salades diverses ainsi que les conserves au vinaigre ou à l’alcool.

Associations : fromage de chèvre et brebis, agneau, gibier, pomme de terre.

Congélation du thym

Pour conserver le thym, disposer des feuilles dans le bac à glaçons. Recouvrir d’eau, congeler et stocker les cubes dans un sac à congélation.

Séchage au naturel : Attendre la floraison, car les sommités fleuries sont particulièrement parfumées. Faire un bouquet en formant une boucle aux deux extrémités. Suspendre, la tête en bas, dans un lieu sec, aéré, sombre, pendant deux ou trois semaines.
Pour les protéger de la poussière, couvrir d’un sac en papier que vous percez des trous. Pas de plastique !
Quand les feuilles s’émiettent, quand la plante craque sous les doigts, elle est prête. Pour la stocker dans un récipient : frotter le bouquet entre les mains en plaçant une feuille papier cuisson dessous. Si vous désirez de la poudre, avec un robot ou un mixeur, réduire en poudre. Conserver dans des flacons de verre avec couvercle, hermétiques, à l’abri de la lumière.

Séchage au micro-ondes : Vérifier toutes les 2 minutes le bon déroulement du séchage. Le temps est proportionnel à la quantité utilisée. Choisir un récipient spécial micro-ondes.

Frais : Dans un verre d’eau ou dans un sac plastique, placé dans le bac à légumes du réfrigérateur. Macération : Huile: remplir une bouteille en verre avec des herbes fraîches, recouvrir avec de l’huile au parfum neutre. Laisser macérer pendant deux semaines au moins. Filtrer.
Vinaigre : Chauffez un vinaigre de vin ou de cidre et versez sur les feuilles légèrement écrasées.
Laisser macérer deux semaines au moins. Filtrer. Pour conserver le thym, disposer des feuilles dans le bac à glaçons. Recouvrir d’eau, congeler et stocker les cubes dans un sac à congélation.

Pour détacher facilement les feuilles de thym de leurs branches, utiliser une fourchette ou un peigne propre, utilisé uniquement pour cet usage.

Santé, régimes

Propriétés du thym
Le thym, plante médicinale qui contient une huile essentielle, le thymol, utilisé dans les préparations pharmaceutiques.

Le thym, est antiseptique, bactéricide, antispasmodique, apéritif, digestif, tonique, stimulant. C’est un des meilleurs antibiotiques naturels.

La valeur énergétique du thym est de 101 calories au 100 grammes soit 5.56 g de protéines, 1.68 g de lipides et 24.45 g de glucides.

Utilisé en infusion, le thym lutte contre les troubles digestifs, il prévient la grippe, aide à la régulation des problèmes circulatoires. Il stimule l’appétit, stoppe les nausées, aide à s’endormir. Il aide l’organisme à assimiler la haute teneur en fer de certains aliments.

On peut boire une tisane de thym légère tous les soirs, avec profit. En inhalation, il soigne le rhume et les affections respiratoires. En gargarismes, il soigne les angines.

Préparation d’une tisane de thym : 1/2 cuillère à café pour une tasse. Faire infuser dans de l’eau bouillante.


[Total : 1    Moyenne : 2/5]

Le thym bio antioxydant naturel puissant dans l’histoire

Le thym tire son nom d’un terme grec traduit littéralement par « parfum » ou « offrande ». Cette appellation grecque de « thumon » est expliquée par les usages que l’on attribuait à cette plante à l’origine. Destinée à parfumer les temples, elle était brûlée lors des fêtes religieuses en tout genre ou les jours de grande festivité. Le thym constitue notamment l’un des éléments essentiels utilisés dans les rites de momification. La plante n’est consommée que très tard, mais devient vite une épice de choix que beaucoup apprécient dans leurs plats. Les connaissances portant sur les propriétés thérapeutiques des extraits de thym ne viendront que plus tard avec l’observation des améliorations marquées de la santé d’un malade à sa consommation.

Thym bio antioxydant naturel puissant

Thym bio antioxydant naturel puissant

Description du thym

Les petits arbustes de « Thymus vulgaris » sont cultivés un peu partout en Europe. Originaire des pays chauds du bassin méditerranéen, cette plante de la famille des Lamiacées est dispersée un peu partout sur le continent du temps des Croisades. De nombreuses variétés de thym sont classées par les botanistes. Le « Thymus citriodorus », le « Thymus herba-barona » ou encore le « Thymus alpestris » se rencontrent selon leur localisation géographique. Le thym est une plante vivace qui survit très bien autant en milieu sauvage que dans les jardins. L’arbrisseau présente des épis denses de glomérules qui déterminent notamment sa variété. Les branches de thym sont traditionnellement séchées pour être utilisées en phytothérapie, aromathérapie ou en cuisine.

Le thym et ses vertus thérapeutiques

Faire bouillir des branches fraîches de thym puis utiliser cette eau comme un bain de bouche permet de maintenir une hygiène buccale parfaite. Les bactéries installées sur la plaque dentaire sont dûment éliminées et les éventuelles lésions comme les aphtes par exemple, désinfectées. Les compresses faites d’eau parfumée au thym ou d’huile essentielle de thym sont des désinfectants remarquables et stoppent rapidement les hémorragies. Les cures de tisane de thym sont des traitements efficaces contre les problèmes respiratoires comme l’asthme. La toux est elle aussi soignée de même que les états grippaux. Stimulant général du système digestif, la tisane aide à mieux digérer les aliments trop lourds. Selon des recettes de médecine traditionnelle, les infusions de thym constituent des remèdes rapides contre les cas de coqueluche.

Précautions d’emploi du thym

Les allergies avérées au céleri ainsi qu’au pollen de bouleau proscrivent habituellement l’usage du thym pour se soigner. Il en est de même pour les personnes sensibles à la menthe ou aux autres variétés dérivées. Les médecins interdisent aux femmes enceintes de faire usage de cette plante même par voie externe. Les périodes d’allaitement empêcheront elles aussi les applications du thym en tant que soin thérapeutique.


[Total : 0    Moyenne : 0/5]

Toux, rhumes, asthme, infections, troubles digestifs, chute de cheveux, fatigue, déprime… Le thym bio antioxydant naturel puissant est un remède puissant utilisé depuis l’Antiquité.

Herbe aromatique qui abonde dans la garrigue provençale et se cultive facilement dans les jardins et sur les terrasses, le thym ordinaire ou Thymus vulgaris rehausse bouquets garnis, tisanes et autres pots-pourris d’une note franche caractéristique. Cette plante vivace pousse partout, pourvu qu’il y ait du soleil. La cuisine méditerranéenne ne saurait s’en passer. Consommée fraîche ou séchée, une petite pincée suffit à parfumer irrésistiblement grillades, salades et plats mijotés. Mais saviez-vous que le thym possède également de nombreuses propriétés thérapeutiques intéressantes ?

Ses principes actifs sont stimulants, toniques, balsamiques et très fortement antiseptiques. L’huile essentielle de thym et le thymol, l’un des principes actifs du thym, constituent des ingrédients de choix pour la fabrication de savons et de cosmétiques.

Ce n’est pas un hasard si nos grands-mères l’utilisaient autrefois pour calmer les angoisses, l’anxiété et les idées noires ; l’action du thym se manifeste par une légère hypertension, un accroissement des forces physiques et l’amélioration du moral. C’est un bon remède dans tous les états de fatigue et d’asthénie. Le thym convient aussi pour stimuler les fonctions digestives, lentes ou pénibles.

Les vertus du thym étaient bien connues des anciens

D’après les historiens, les Sumériens et les Égyptiens de la haute Antiquité l’utilisent déjà dans les préparations servant à embaumer les morts. Hippocrate en mentionne les vertus, et Galien écrit que «le thym est notoirement incisif et chaud. Il est propre à faire uriner et à provoquer le flux menstruel, à faire avorter et sortir l’enfant du ventre de la mère, et à nettoyer les parties nobles et intérieures, le prenant en breuvage. Il est propre à faire cracher et jeter hors toutes les superfluités de la poitrine et du poumon». Aetius, médecin et chirurgien grec du VIe siècle, affirme dans son Tetrabiblos: «Donne hardiment à boire à gens goutteux quatre dragmes de thym sec et pulvérisé, à jeun, avec un cyathe de vinaigre miellé: ils évacueront la colère et autres humeurs, et même la matière pourrie, piquante et mordante qui cause la douleur.» Il poursuit en prescrivant la poudre de thym pour les sciatiques, les douleurs des reins et de la vessie, pour la colite et les ballonnements, pour les mélancoliques et «ceux qui ont l’esprit troublé».

Pline l’Ancien fait la recommandation suivante: «Il faut cueillir le thym quand il est en fleur et le faire sécher à l’ombre.» Cet auteur indique en outre d’utiliser le thym en assaisonnement ou en médicament pour la toux et pour guérir les maux d’estomac et des intestins.

Au Moyen Âge, divers écrits en recommandent l’usage pour soigner la lèpre, la paralysie et les maladies nerveuses. L’apothicaire et chimiste français Nicolas Lémery (XVIIe siècle) le prescrivait pour fortifier le cerveau, pour l’asthme, les coliques venteuses, pour aider à la digestion, pour résister au venin et pour provoquer l’accouchement. A la même époque, la vapeur de l’infusion était aussi prescrite contre le lumbago.

Le thym, une herbe aromatique aux multiples vertus thérapeutiques

Le thym, une herbe aromatique aux multiples vertus thérapeutiques

Indications thérapeutiques

La prise par voie orale est indiquée pour soulager la toux causée par la bronchite, l’inflammation des voies respiratoires et la coqueluche, et pour traiter les troubles digestifs et gastro-intestinaux ainsi que les infections urinaires. Le thym permet aussi de traiter les inflammations des muqueuses buccales et la mauvaise haleine, de combattre la plaque dentaire, et de soigner les blessures et les affections cutanées mineures (voie externe).

Certains auteurs affirment que le thym «excite» l’intelligence, avive l’appétit sexuel et, en lotion, aide à stopper la chute des cheveux. Ainsi, une tasse d’infusion de thym chaque matin produirait des effets spectaculaires : fraîcheur d’esprit, sensation de légèreté de l’estomac, absence de toux matinale, effet tonique et euphorisant…

Préparation et dosage

Pour préparer une infusion de thym il faut entre 10 et 15 grammes par litre d’eau bouillante. Il est recommandé d’en boire cinq ou six tasses par jour.

Pour le vin apéritif il faut entre 30 et 50 grammes de thym par litre de vin, blanc ou rouge : il faut laisser macérer le mélange pendant une semaine au moins avant de le filtrer et d’y ajouter du sucre. A boire avec modération avant le repas !

Une décoction de thym (60 grammes par litre) versée dans l’eau du bain a des effets toniques et vivifiants pour l’organisme, et serait particulièrement bénéfique aux personnes souffrant de douleurs musculaires et de rhumatismes. Cette même recette est idéale pour l’hygiène buccale (rince-bouche ou gargarisme) et pour faire des compresses servant à soigner les petites plaies et irritations cutanées.

Pour les affections des voies respiratoires et la toux plus particulièrement, il est conseillé de mélanger 0,50 gr d’essence de thym, 0,50 gr d’essence d’eucalyptus et 0,50 gr d’essence de cyprès avec 60 cl d’alcool à 90° et de prendre vingt gouttes de ce mélange dans un peu d’eau matin et soir.

Quelques précautions d’usage

Le thym a été utilisé pour ses vertus thérapeutiques pendant plusieurs millénaires sans qu’on ne lui trouve d’effets indésirables. Cependant certaines sources recommandent aux femmes enceintes d’éviter les extraits et concentrés de thym pendant la grossesse et l’allaitement. Il apparaît aussi que les personnes qui souffrent d’allergie à la menthe doivent éviter le thym. Par ailleurs, une sensibilité au pollen de bouleau ou au céleri pourrait indiquer une sensibilité croisée avec le thym. Attention, il ne faut jamais appliquer d’huile essentielle de thym pure sur la peau: le dosage recommandé est de maximum 5% d’huile essentielle à diluer dans de l’huile végétale. Enfin, rappelons qu’il ne faut jamais prendre d’huile essentielle par voie orale (de thym ou de toute autre plante) sauf sous la surveillance d’un médecin ou d’un aromathérapeute compétent.