[Total : 1    Moyenne : 5/5]

Le thym bio antioxydant naturel puissant

Les caractéristiques

Famille : Lamiacées ou labiées
PĂ©riode de floraison : Mai Ă  octobre
Couleurs des fleurs : Nuance du blanc ou mauve
Exposition : Ensoleillée
Type de sol : Drainé, avec des cailloux
Humidité du sol : Faible
Type de végétation : Herbacée vivace
Plantation : Printemps
RĂ©colte : Juin et septembre

thym citronné

thym citronné

Histoire

Originaire de l’Europe Méridionale, le thym permettait d’embaumer les défunts Égyptiens et Étrusques. D’ailleurs, à cette époque, « thymus » voulait dire « parfumer ».

Une légende raconte qu’au cours de la Guerre de Troie, les larmes de la belle Hélène a permis la naissance de cet aromate. Utilisé alors en produits cosmétiques par les Romains, les Grecs quant à eux le brûlaient devant l’autel de leurs Dieux et devant les riches habitations. Plus curieux encore, les Romains en remplissez leurs couches le soir.

Lors des croisades, les femmes brodaient Ă  leurs hommes chevaliers des abeilles en thym pour leur donner courage.

Ce condiment, placé sous l’oreiller, favoriserait la venue du sommeil

De nos jours, près de 300 variétés de thym sont répertoriées. Appelé aussi « farigoule » par les français du sud, cet aromate a des vertus médicinales et culinaires remarquables.

Culture

Réalisez des rangs espacés de trois mètres entre eux. Creusez des trous tous les mètres et légèrement plus grands que les racines.

Préparez le sol en mélangeant la terre avec un bon terreau, du sable et des morceaux de calcaire.

Coupez l’extrémité de vos souches en éliminant les parties abîmées.

Placez vos plants sur une butte de terre et paillez-les avec des pierres. Ce procédé maintiendra la chaleur et évitera la pourriture. Tassez doucement puis, arrosez abondamment. La levée s’effectuera au bout de deux à trois semaines suivant la plantation.

À noter que la culture du thym peut se réaliser en pots. Auquel cas, choisissez une terre poreuse.

Astuce malin : La formation d’une cuvette autour du pied permettra durant l’arrosage, de diriger l’eau automatiquement vers le centre.

Entretien et récolte

Au début de la culture du thym, pincez avec les doigts les jeunes pousses afin de ravitailler les touffes.

Après la floraison, taillez vos plants. Une deuxième taille est préconisée tous les trois ans pour rajeunir l’ensemble des semis. À ce moment là, profitez-en pour alterner les cultures.

Tous les cinq ans, réalisez un bouturage.

La récolte quant à elle s’effectue le matin : coupez alors les tiges au ras du sol sur plusieurs plants afin d’éclaircir les pieds.

Ce condiment se conserve parfaitement frais dans un verre d’eau ou dans un sac plastique en bas de votre réfrigérateur pendant une semaine. Pour une conservation à longue durée soit près d’un an, séchez le bouquet de thym tête en bas dans un endroit aéré puis, mettez-les dans des bocaux fermés hermétiquement pour conserver ses arômes.

Maladies et nuisibles

Le thym craint certaines maladies qui attaqueraient Ă©ventuellement ses racines et principalement les acariens. Contre le dĂ©veloppement de ces derniers, un bon insecticide est recommandĂ©….

Saviez-vous que ce condiment Ă©loigne les insectes nuisibles de votre potager


[Total : 2    Moyenne : 5/5]

En tisane, en gĂ©lule ou sous forme d’huile essentielle, les bienfaits du thym sur notre santĂ© sont nombreux. C’est un antiseptique et un tonique efficace.
Le thym bio antioxydant naturel puissant est une plante vivace, qui pousse dans les jardins ou Ă  l’Ă©tat sauvage, bien connue pour ses vertus culinaires.

S’il aromatise de nombreux plats, il est Ă©galement pourvu de propriĂ©tĂ©s thĂ©rapeutiques.

On trouve les premières traces du thym dans les Ă©crits du philosophe ThĂ©ophraste (327-287 av. J.-C.). Hippocrate en parle, et Galien dit que “le thym est propre Ă  nettoyer les parties nobles du corps et Ă  jeter hors toutes les fluiditĂ©s de la poitrine”. Pline conseille de cueillir le thym quand il est en fleurs, de le faire sĂ©cher et de le donner aux malades souffrants de maux de gorge. Au XIIe siècle, l’abbesse Hildegarde, et plus tard le thĂ©ologien-naturaliste Albert le Grand, le mentionnent comme Ă©tant souverain contre la lèpre et les maladies nerveuses.
De nombreuses Ă©tudes ont Ă©tĂ© faites sur le thym, et toutes dĂ©montrent ses propriĂ©tĂ©s toniques et antiseptiques. Le thym est Ă©galement un stimulant gĂ©nĂ©ral, il est apaisant, calme les angoisses et Ă©loigne les idĂ©es noires. Il tonifie le système nerveux et est donc utile dans les Ă©tats de fatigue. Il stimule les fonctions digestives et intestinales. Ses propriĂ©tĂ©s pectorales ne sont plus Ă  dĂ©montrer, il calme les toux Ă©puisantes et dĂ©gage les bronches. En infusion, cataplasme, massage, gĂ©lule ou sous forme d’huile essentielle, le thym trouve sa place dans les pharmacies naturelles de toutes les familles.

Le thym bio un antiseptique naturel puissant

Le thym bio un antiseptique naturel puissant

Bienfaits et recette de la tisane de thym

Versez un quart de litre d’eau bouillante sur une cuillère Ă  cafĂ© de thym sec ou sur une belle branche de thym frais. Laissez infuser deux Ă  trois minutes. Ă€ boire nature ou sucrĂ©e au miel de thym par exemple, avec ou sans citron. Quatre ou cinq tasses par jour soulagent les rhumes et calment la toux. La tisane de thym est Ă©galement digestive et tonique. Le fait de remplacer le cafĂ© par une infusion de thym vous apporte bien-ĂŞtre tout au long de la journĂ©e.

Recette de la lotion tonique au thym pour la peau

Faites une infusion de thym et laissez-la refroidir. Ajoutez trois gouttes d’extrait de pĂ©pins de pamplemousse pour la conservation. Cette lotion tonifie et resserre les pores de la peau. Elle se conserve une semaine au frigo.

Recette et usage du sirop de thym

Dans un grand bocal, alternez des couches de thym frais et de sucre roux. Laissez macĂ©rer trois jours au soleil ou une heure au bain-marie. Ensuite, remplissez le bocal d’eau, et faites cuire une heure au bain-marie. Filtrez. Embouteillez. Ce sirop, Ă  raison de cinq cuillères Ă  soupe par jour, calme la toux et Ă©loigne les premiers frissons. En prĂ©vention, il renforce la rĂ©sistance aux infections hivernales.

Usage du cataplasme de thym

Faites chauffer une poche remplie de thym, frais ou sec, une ou deux minutes au four Ă  micro-ondes. Ce cataplasme est salutaire si vous le placez sur le ventre en cas de douleurs : règles, crampes… Il calme et attĂ©nue Ă©galement les contusions.

Préparation et propriétés du macérât huileux de thym

Remplir une bouteille ou un bocal de thym frais. Couvrez d’huile d’olive. Laissez macĂ©rer trois semaines au soleil ou près d’une source de chaleur. UtilisĂ©e en massage, cette huile de macĂ©ration est souveraine en cas de rhumatismes, entorses ou foulures. Si vous lui ajoutez une poignĂ©e de lavande, elle calme les coups de soleil.

Bienfaits du bain au thym

PrĂ©parez une dĂ©coction. Faites chauffer une grosse poignĂ©e de thym avec un litre d’eau. Filtrez et ajoutez Ă  l’eau du bain. Vingt minutes suffisent Ă  vous revivifier et Ă  vous tonifier.

Usages de l’huile essentielle de thym

Préférez les huiles essentielles de thym à linalol ou à thujanol qui ne sont pas dermocaustiques.
Deux gouttes sur un sucre trois fois par jour d’huile essentielle (HE) de thym Ă  thujanol viennent Ă  bout des angines. Vous pouvez l’appliquer directement en massage sur le cou. Elle soigne Ă©galement les toux persistantes, les grippes et les sinusites.
Elle est souveraine en synergie avec l’HE de tee-trea, en application sur les mycoses des pieds par exemple.
Deux gouttes trois fois par jour, sur un sucre, de thym Ă  linalol combattent efficacement les infections pulmonaires. Les infections urinaires et intestinales s’en trouvent amĂ©liorĂ©es de mĂŞme que l’Ă©tat gĂ©nĂ©ral des convalescents.
Deux gouttes de thym Ă  thujanol ajoutĂ©es Ă  votre dose de shampoing donneront un coup d’Ă©clat aux cheveux les plus ternes. Le thym est, Ă©galement utile en diffusion pour purifier et assainir les pièces. Une dizaine de gouttes diluĂ©es dans un bouchon de bain mousse et mĂ©langĂ©es Ă  l’eau du bain apporte rĂ©confort et amĂ©liore l’Ă©tat gĂ©nĂ©ral.

Astuces

Avec les huiles essentielles, la prudence est de rigueur. Il est recommandĂ© de dĂ©buter Ă  petites doses et de diluer l’HE dans un peu d’huile d’olive avant de l’appliquer sur la peau, afin d’Ă©viter tout problème d’allergie. Il est bon de demander l’avis d’un mĂ©decin spĂ©cialiste en aromathĂ©rapie.
* Si vous le désirez, et pour plus de facilité, des gélules de poudre de thym broyée se trouvent en pharmacie.
Le thym, un antiseptique qui combat les virus
24 févr. 2011 Yazid Merar
Dans les recherches contemporaines, il s’est avĂ©rĂ© que le recours aux plantes mĂ©dicinales demeure une solution pour rĂ©soudre certaines Ă©pidĂ©mies.
On conseille aux personnes ayant subi une chimiothĂ©rapie de boire une tisane au thym. Mais ses vertus ne s’arrĂŞtent pas lĂ , c’est un antiseptique qui combat les virus, un antispasmodique et un stomachique. Un herboriste français affirme que le thymol contenu dans le thym (ziĂ®tra) peut dĂ©truire les virus et les bactĂ©ries qui circulent dans l’atmosphère. Il le recommande lors des Ă©pidĂ©mies, au mĂŞme titre que l’ail, pour remplacer la pĂ©nicilline.

Thym Ă  l’ail contre le rhume

Lorsque vos enfants sont enrhumĂ©s, faites-leur des infusions de thym Ă  l’ail. Mettez trois gousses d’ail coupĂ©es dans un demi-litre d’eau froide. Laissez bouillir cinq minutes, ajoutez deux ou trois branches de thym (ziĂ®tra) et laissez infuser dix minutes. Les enfants doivent boire plusieurs tasses sucrĂ©es au miel par jour et surtout une tasse au coucher. Au bout de deux ou trois jours, le rhume est guĂ©ri.

Vapeur/fumigation (rhume, refroidissement)
Pour dĂ©gager les voies respiratoires, rien de tel que le thym. Plonger 2 c. Ă  table de thym dans un bol d’eau bouillante. Pencher la tĂŞte au-dessus du bol. Se couvrir d’une serviette. Respirer tout doucement au dĂ©but, les vapeurs Ă©tant importantes. Quelques minutes suffisent. Le thym, comme l’eucalyptus, contient des terpènes qui ont un effet antiseptique.

Bronchite, aiguë ou chronique
Pour favoriser l’expectoration des mucositĂ©s, prĂ©parez-vous Ă  un bain chaud, additionnĂ© d’une dĂ©coction de thym. Faites bouillir pendant quelques minutes 4 litres d’eau, dans laquelle vous rajoutez 400 grammes de thym frais. Ce bain aura aussi un effet apaisant si vous ĂŞtes fatiguĂ©.

Huile (contusions, ecchymoses)
Faire chauffer 2 heures au bain-marie 30 g de feuilles de thym dans 250 ml d’huile d’olive. Laisser refroidir et filtrer, embouteiller et conserver Ă  l’abri de la lumière. Masser la rĂ©gion endolorie avec quelques gouttes d’huile.

Bienfaits du bain au thym
PrĂ©parez une dĂ©coction. Faites chauffer une grosse poignĂ©e de thym avec un litre d’eau. Filtrez et ajoutez Ă  l’eau du bain. Vingt minutes suffisent pour vous revivifier et vous tonifier. Le thym possède par ailleurs des vertus apĂ©ritives mais, surtout, il favorise la digestion, aide Ă  absorber les aliments contenant beaucoup de fer et Ă  lutter contre les problèmes intestinaux. Connu par les Grecs pour son effet stimulant, il a effectivement un pouvoir contre la fatigue et l’anĂ©mie, et il favorise la circulation sanguine. Dans ce cas, c’est en friction que son huile est la plus bĂ©nĂ©fique.
En friction encore, le thym soulage Ă©galement les douleurs d’origines rhumatismales et possède un vĂ©ritable pouvoir antispasmodique. Des massages sur les zones concernĂ©es dĂ©nouent les tensions et apaisent les contractures musculaires.
Pour finir, vous pouvez aussi l’utiliser comme produit de beautĂ© tonique. Son eau resserre les pores de la peau, son infusion revitalise le cuir chevelu et son huile tonifie le corps.


[Total : 2    Moyenne : 3/5]

Thymus bio antioxydant naturel puissant est un genre de plantes (couramment appelées thym ou serpolet) de la famille des Lamiacées.

Ce genre comporte plus de 300 espèces. Ce sont des plantes rampantes ou en coussinet portant de petites fleurs rose pâle ou blanches. Ces plantes sont riches en huiles essentielles et à ce titre font partie des plantes aromatiques. La principale huile essentielle de Thymus vulgaris est un terpénoïde qui lui doit son nom, le thymol, une substance bactéricide. Dans le sud de la France, le thym est aussi fréquemment appelé farigoule (de son nom occitan : farigola).

Description

Plantes vivaces, Ă  limbe foliaire entier.
Inflorescence formée, au moins dans sa partie supérieure de glomérules rapprochés en forme de capitule ou d’épi dense.
Pour l’examen de la répartition des poils sur la tige, on se basera de préférence sur le 2e entrenœud sous l’inflorescence.
Étamines dépassant la lèvre supérieure de la corolle (au moins 2 d’entre elles), à filets divergents.

Culture

Le thym est très rĂ©sistant. Il a besoin de soleil et pousse Ă  l’Ă©tat sauvage sur les collines arides et rocailleuses des rĂ©gions mĂ©diterranĂ©ennes. Le thym peut se reproduire par semis ou par division de racines, marcottage, ou bouturage. Les plantations s’effectuent tous les 30 cm. Ă€ chaque printemps, il est prĂ©fĂ©rable d’engraisser la terre avec de l’engrais ou de la poudre d’os et de couper la plante de moitiĂ© pour favoriser l’apparition de nouvelles pousses. Par contre, il ne faut pas mettre de l’engrais durant l’Ă©tĂ© car cet apport excĂ©dentaire de vitamines rend la plante fragile Ă  l’Ă©poque des gelĂ©es. Pour la culture en pot, utilisez une terre poreuse. Comme il dĂ©teste les terres humides, installez-le dans un endroit surĂ©levĂ© par rapport Ă  l’allĂ©e, afin que l’eau s’Ă©coule. Si vous devez le tailler, faites-le après la floraison. Quant Ă  sa multiplication, elle se fait par division des touffes au printemps ou par bouturage estival. Il peut pousser jusqu’Ă  1 500 Ă  2 000 mètres d’altitude.
Il faut renouveler les plants tous les trois ans sinon la tige devient trop ligneuse et les feuilles perdent leur goût si caractéristique.

Bouquet de thym bio

Bouquet de thym bio

Histoire

Thymus provient du grec thumon qui signifie « offrande (que l’on brĂ»le) » et « parfum », Ă  cause de l’odeur agrĂ©able que la plante dĂ©gage naturellement ou lorsqu’on la fait brĂ»ler.
Les Égyptiens et les Étrusques utilisaient le thym mĂ©langĂ© aux onguents pour embaumer leurs morts. Les Grecs en brĂ»laient devant l’autel de leurs dieux, les places publiques et les riches demeures, pensant que cette plante Ă©tait source de courage ; ils en mettaient aussi dans leurs plats ; le thym Ă©tait aussi utilisĂ© Ă  profusion comme parfum stimulant qu’ils versaient dans leur bain ou dont ils s’oignaient le corps. La lĂ©gende veut que Pâris enleva la Belle HĂ©lène et que la princesse Ă©tait fort triste : Ă  chaque larme qui tombait de ses yeux sur le sol, naissait une touffe de thym.
Les Romains, la diffusant en Europe, en faisaient de nombreuses sortes de cosmĂ©tiques (eau de toilette parfumant mĂŞme leurs couches, baume censĂ© retarder le vieillissement) et s’en servaient pour purifier leurs pièces d’habitation et pour « donner du parfum aux fromages et liqueurs. ».
Ce symbole de courage se perpĂ©tue au Moyen Ă‚ge, notamment lors des Croisades. Les demoiselles brodaient des abeilles voletant près d’une branche de thym sur les Ă©charpes qu’elles offraient Ă  leur chevalier qui partait trop loin de leur cĹ“ur. Les sorcières fabriquaient des philtres d’amour Ă  base de marjolaine, de thym, de verveine et de fleurs de myrte. Il Ă©tait aussi placĂ© sous les oreillers (car il favoriserait le sommeil en chassant les cauchemars et la mĂ©lancolie) et sur les cercueils lors des funĂ©railles car on pensait qu’il facilitait le passage dans l’autre vie.
Dans le langage des fleurs, il est symbole de courage, amour durable, esprit de créativité, dynamisme et résistance physique.
Le thym est la plante correspondant au 28 Prairial du calendrier républicain

Utilisations

Le thym est utilisé comme aromate en cuisine et comme plante médicinale, dans les tisanes ou même dans les bonbons (Ricola par exemple).
En tisane, il sert Ă  soigner les infections respiratoires. Une tisane de thym est Ă©galement efficace pour drainer le foie, ce qui fait qu’il est recommandĂ© par la naturopathie pour les personnes subissant une chimiothĂ©rapie, traitement très destructeur pour le foie.
C’est aussi un excellent calmant.

Culinaire

Le thym est une plante condimentaire très utilisée en particulier dans la cuisine provençale et rurale. Avec le laurier et le persil, il fait partie du bouquet garni qui relève de nombreuses recettes de viande en sauce.

Propriétés médicinales

Cette section ne cite pas suffisamment ses sources. Merci d’ajouter en note des références vérifiables ou le modèle {{Référence souhaitée}}.
Le thym est antiseptique et il a des propriétés antivirales. Il est aussi stomachique, expectorant et antispasmodique.
En aromate ou en infusion, c’est un dĂ©sinfectant des voies digestives souvent utilisĂ© en association avec le romarin et la sauge. Le thym soulage les digestions difficiles.
L’infusion de thym peut s’utiliser en bain de bouche en cas d’inflammation des gencives et en gargarisme en cas d’irritation de la gorge ou d’angine.
Mais surtout le thym ou des prĂ©parations contenant du thym s’utilisent en fumigation pour traiter les rhinites et les sinusites.
Le thym aussi peut être utilisé pour la maladie du foie.

Liqueur

Le thym peut ĂŞtre Ă©galement utilisĂ© pour fabriquer des liqueurs particulièrement parfumĂ©es quand elles sont Ă  base de fleurs ramassĂ©es l’Ă©tĂ©.


[Total : 1    Moyenne : 2/5]

Le thym bio antioxydant naturel puissant dans l’histoire

Le thym tire son nom d’un terme grec traduit littéralement par « parfum » ou « offrande ». Cette appellation grecque de « thumon » est expliquée par les usages que l’on attribuait à cette plante à l’origine. Destinée à parfumer les temples, elle était brûlée lors des fêtes religieuses en tout genre ou les jours de grande festivité. Le thym constitue notamment l’un des éléments essentiels utilisés dans les rites de momification. La plante n’est consommée que très tard, mais devient vite une épice de choix que beaucoup apprécient dans leurs plats. Les connaissances portant sur les propriétés thérapeutiques des extraits de thym ne viendront que plus tard avec l’observation des améliorations marquées de la santé d’un malade à sa consommation.

Thym bio antioxydant naturel puissant

Thym bio antioxydant naturel puissant

Description du thym

Les petits arbustes de « Thymus vulgaris » sont cultivés un peu partout en Europe. Originaire des pays chauds du bassin méditerranéen, cette plante de la famille des Lamiacées est dispersée un peu partout sur le continent du temps des Croisades. De nombreuses variétés de thym sont classées par les botanistes. Le « Thymus citriodorus », le « Thymus herba-barona » ou encore le « Thymus alpestris » se rencontrent selon leur localisation géographique. Le thym est une plante vivace qui survit très bien autant en milieu sauvage que dans les jardins. L’arbrisseau présente des épis denses de glomérules qui déterminent notamment sa variété. Les branches de thym sont traditionnellement séchées pour être utilisées en phytothérapie, aromathérapie ou en cuisine.

Le thym et ses vertus thérapeutiques

Faire bouillir des branches fraîches de thym puis utiliser cette eau comme un bain de bouche permet de maintenir une hygiène buccale parfaite. Les bactéries installées sur la plaque dentaire sont dûment éliminées et les éventuelles lésions comme les aphtes par exemple, désinfectées. Les compresses faites d’eau parfumée au thym ou d’huile essentielle de thym sont des désinfectants remarquables et stoppent rapidement les hémorragies. Les cures de tisane de thym sont des traitements efficaces contre les problèmes respiratoires comme l’asthme. La toux est elle aussi soignée de même que les états grippaux. Stimulant général du système digestif, la tisane aide à mieux digérer les aliments trop lourds. Selon des recettes de médecine traditionnelle, les infusions de thym constituent des remèdes rapides contre les cas de coqueluche.

Précautions d’emploi du thym

Les allergies avérées au céleri ainsi qu’au pollen de bouleau proscrivent habituellement l’usage du thym pour se soigner. Il en est de même pour les personnes sensibles à la menthe ou aux autres variétés dérivées. Les médecins interdisent aux femmes enceintes de faire usage de cette plante même par voie externe. Les périodes d’allaitement empêcheront elles aussi les applications du thym en tant que soin thérapeutique.


[Total : 0    Moyenne : 0/5]

Description de thym bio antioxydant naturel puissant

Le thym est un sous-arbrisseau, une plante vivace commune de nos jardins et connue pour son usage culinaire. De la famille des Labiées, le thym est une plante rampante, aux fleurs rose pâle ou blanches. Riche en huile essentielle, elle fait partie des plantes dites aromatiques, entrant dans la composition du célèbre bouquet garni. Il existe plus d’une centaine de variétés de thym, la plus courante étant le thym vulgaris, autrement appelé serpolet, lorsqu’il s’agit de thym sauvage, ou farigoule en Provence. L’origine du nom est sujette à diverses interprétations : le thym proviendrait aussi bien du latin thymus signifiant parfumer, que du grec thumus signifiant courage, que du grec thumos (grosseur), ou encore du grec thyein (fumée).

Le thym bio en France

Le thym bio en France

Culture

Originaire du bassin méditerranéen, le thym est un petit arbre solide, rustique, de teinte grisâtre, qui pousse sur les coteaux arides, rocailleux et ensoleillés jusqu’à 1 500 m d’altitude.

Historique

Dans l’AntiquitĂ©, le thym Ă©tait dĂ©diĂ© Ă  VĂ©nus. Selon la lĂ©gende, il apportait l’énergie vitale. Galien le citait dĂ©jĂ  : “Le thym est notoirement incisif et chaud. Il est propre Ă  faire uriner et Ă  provoquer le flux menstruel, Ă  faire avorter et sortir l’enfant du ventre de la mère, et, Ă  nettoyer les parties nobles et intĂ©rieures, le prenant en breuvage. Il est propre Ă  faire cracher et jeter hors toutes les superfluitĂ©s de la poitrine et du poumon”.
Aetius, cĂ©lèbre mĂ©decin grec du Ve siècle, Ă©crivait dans son Tetrabiblos, que les patients utilisant du thym “Ă©vacueront la colère et les autres humeurs, et mĂŞme la matière pourrie, piquante et mordante qui cause la douleur”. Il recommande le thym pour “les sciatiques, les douleurs des reins et de la vessie, la colite et les ballonnements, pour les mĂ©lancoliques et ceux qui ont l’esprit troublĂ©”.
Pline le conseille en cas de “toux invĂ©tĂ©rĂ©e”, pour l’expectoration et les maux d’estomac ou de l’intestin. Les Egyptiens et les Etrusques utilisaient le thym pour embaumer leurs morts. Les Grecs en brĂ»laient dans leurs temples, sur les places publiques ou devant les riches demeures. Chez les Romains, le thym entrait dans la composition de nombreux cosmĂ©tiques.
Une légende veut que le thym soit né des larmes d’Hélène, femme de la mythologie grecque, dont la beauté légendaire causa nombre de querelles et de jalousies menant jusqu’à la célèbre guerre de Troie.
L’usage du thym se rĂ©pand dans la pharmacopĂ©e au XIe siècle. Hildegarde et Albert le Grand le mentionnent contre “la lèpre, la paralysie et les maladies nerveuses”. Au Moyen Ă‚ge, le thym symbolisait la vertu et le courage. Les Ă©pouses brodaient des abeilles volant autour de fleurs de thym sur les Ă©charpes de leurs Ă©poux avant leur dĂ©part pour les tournois. Chevaliers et militaires en mettaient Ă©galement dans leur bain pour gagner en courage. Il Ă©tait enfin brĂ»lĂ© pour masquer les odeurs de nourriture avariĂ©e ou pour ralentir la putrĂ©faction des chairs.

Partie utilisée

Habituellement, les feuilles sont employées dans la préparation de recettes de cuisine. Les sommités fleuries, elles, sont utilisées en phytothérapie.

Propriétés

Le thym posséderait des propriétés balsamiques (contre la toux) et pectorales. A cet effet, le thym est souvent associé à l’eucalyptus et au cyprès pour aider à lutter contre les refroidissements.
Il peut aussi contribuer à combattre les problèmes dentaires, à soulager les inflammations buccales et des gencives et peut être utilisé en cas de mauvaise haleine.
Mais, le thym possède bien d’autres propriétés, notamment toniques, stimulantes et spasmorelaxantes.
Il serait considĂ©rĂ© comme un excellent stimulant gĂ©nĂ©ral, aussi bien sur le plan physique que sur le plan psychologique. Il contribuerait Ă  harmoniser les variations d’humeur, Ă  vaincre les idĂ©es noires, les angoisses et les stress passagers. Le thym permettrait enfin de vivifier l’esprit et d’Ă©veiller la libido.
Par son action tonifiante et carminative, le thym est couramment employé pour revigorer l’organisme, stimuler le système nerveux et dynamiser les fonctions digestives. Il peut, dans ce cas, être utilisé en association avec du romarin et de la sauge.

Actifs

Le thym est riche en thymol (40 %). Celui-ci serait vingt-cinq fois plus actif que l’un des principaux désinfectants naturels : le phénol. Il contient également des flavonoïdes (apigénol et lutéolol), des acides phénols (caféique et rosmarinique), des triterpènes, des tanins et une résine.
Le thym déshydraté serait riche en vitamine C, apportant des propriétés antioxydantes et contribuant à renforcer l’organisme face aux agressions extérieures. Il présenterait un apport non négligeable en fer, participant au transport de l’oxygène dans le sang, à la formation des globules rouges, des cellules, des hormones et des transmetteurs neuronaux. Il apporterait également de la vitamine K, nécessaire pour la fabrication des protéines et des os, et du calcium, toujours pour les os, mais aussi pour les dents, la régulation de la pression sanguine et la régulation de la contraction musculaire. Le thym serait également une bonne source de manganèse, facilitant le processus métabolique et la lutte contre les radicaux libres.

Contre-indications

Il est recommandé de ne pas consommer de thym en cas d’allergie aux plantes de la famille des Labiées (dont la menthe fait également partie). Les femmes enceintes ou celles qui allaitent doivent, de préférence, demander conseil à leur médecin avant de consommer des compléments alimentaires à base de thym.


[Total : 0    Moyenne : 0/5]

Le thym bio antioxydant naturel puissant appartient Ă  la famille des “lamiacĂ©es” ( labiĂ©es); ce genre comprend environ 400 espèces de sous arbrisseaux ou de plantes vivaces herbacĂ©es, mais les plus cultivĂ©es sont le thym commun et le thym serpolet.Le mot thym vient du latin “thymus” qui dĂ©signe toutes les labiĂ©es aromatiques, lui mĂŞme vient du grec “thymos”( faire un sacrifice), le grec provient de l’ancien Ă©gyptien tham: vĂ©gĂ©tal odorifĂ©rant pour embaumer les morts.La majoritĂ© des variĂ©tĂ©s de thym se rencontrent dans le bassin mĂ©diterranĂ©en.

Différencier les THYMS entre eux est affaire de spécialiste, mais distinguer le Thym vrai (thymusvulgaris)du Thym serpolet est à la portée de tout observateur attentif.Le thym vrai pousse, lui en petits buissons aux tiges ligneuses toujours dressées et le serpolet se présente sous forme de tapis gazonnant plus ou moins étendu avec de courtes tiges.Cette simple différence de port suffit à les identifier.

Connus dès l’AntiquitĂ©, les Thyms vrais et serpolets ont toujours Ă©tĂ© cĂ©lĂ©brĂ©s.Cumulant un nombre incroyable de propriĂ©tĂ©s, ils ont fait et font encore partie de notre quotidien, sans avoir jamais connu de disgrâce.Les tHYMS sont utilisĂ©s depuis la nuit des temps par tous les peuples du pourtour de la MĂ©diterranĂ©e.

Le thym bio

Le thym bio

Selon une vielle lĂ©gende grecque, le thym naquit des larmes versĂ©es par la belle HĂ©lène, la femme du roi MĂ©lĂ©nas, dont l’enlèvement par Pâris dĂ©clencha la guerre de Troie plus de 1000 ans avnt notre ère.Ces larmes auraient Ă©tĂ© transformĂ©es en herbe gĂ©nĂ©reuse et parfumĂ©e par les Dieux.

Armand Trousseau, un Ă©minent mĂ©decin du XIXème siècle, affirmait que le thym Ă©tait ‘ l”ennemi de la toxine”.Son affirmation fut confirmĂ©e par les analyses chimiques qui dĂ©montrèrent que le thym contenait des substances très efficaces et peu irritantes.

Les Egyptiens et les Etrusques l’utilisaient dans leurs prĂ©parations complesxes destinĂ©es Ă  embaumer les morts, les grecs pour parfumer l’eau des bains ainsi que les temples, les Romains pour purifier leurs appartements mais Ă©galement comme eau de toilette .

Au Moyen Age, l’emploi du thym Ă©tait recommandĂ© par Albert le Grand contre la lèpre, la paralysie et les lĂ©sions de la peau dues aux poux.Les nobles portaient de petits bouquets de thym pour se prĂ©munir des odeurs et des microbes du peuple.Selon une coutume, , les dames brodaient une branche de thym surmontĂ©e d’une abeille sur l’oriflamme des chevaliers, non seulement pour rappeler Ă  ces preux de manifester autant de fougue et d’impĂ©tuositĂ© que de douceur.

AuXVIeme siècle,on pensait que le thym guĂ©rissait les morsures de bĂŞtes venimeuses.Selon la coutume, il suffisait d’en avoir mangĂ© pour ĂŞtre Ă©pargnĂ©.

Une coutume du Midi de la France voulait qu’on place en croix sur les portes, le jour de la St jean, du thym , du romarin afin d’Ă©loigner les sorciers et les fĂ©es.Le diable aurait Ă©galement peur du thym.

Porter du thym sur soi confère courage, esprit de crĂ©ativitĂ©, dynamisme et rĂ©sistance physique, on peut noter Ă  ce sujet que dans les campagnes françaises, les “sorcières” fabriquaient des philtres d’amour Ă  base de marjolaine, de thym, de verveine, et de fleurs de myrte.

Le thym prĂ©sente des propriĂ©tĂ©s magiques , il sert Ă  purifier l’espace rituel

sachet pour attirer l’amour

une pincĂ©e d’herbe Ă  chat

une pincée de thym

une tourmaline ou un quartz rose

un morceau de soie rose

confectionner un petit sachet avec du tissu rose et y mettre les ingrédients.Le porter sur soi.

A part toutes ces croyances et magies, le thym prĂ©sente des propriĂ©tĂ©s mĂ©dicinales très interressantes,.Il serait très fastidieux de vous parler avec dĂ©tail de tous les thyms , alors j’ai choisi de vous faire partager la beautĂ©,et la richesse du thym serpolet , thym que l’on trouve Ă  l’Ă©tat sauvage sur les coteaux arides, les friches ,les pâturages de montagnes brĂ»lĂ©s par le soleil.C’est Ă©galement celui qui a le plus de senteurs.

Le Thym serpolet est une petite plante très aromatique, tapissante, au feuillage fin Les feuilles sont d’un rose violacĂ©e , pourpres, c’est une plante qui croit dans les garennes ,le long des chemins exposĂ©s au soleil.Il prĂ©sente plusieurs noms populaires .On le nomme , thym sauvage,thym rouge , thym bâtard,Herbe Ă  puces , petit pouliot, car ses graines ressemblent Ă  des puces mais aussi parce que son essence a des propriĂ©tĂ©s rĂ©pulsives et insecticides.Son Ă©thymologie ” thymus” vient du grec et serpolet du grec Ă©galement signifiant herpillos, dĂ©rivĂ© de herpein qui signifie “ramper”.Dans les rĂ©gions mĂ©diterranĂ©ennes,on le nomme plus populairement “farigoule ” ou “farigoulette”.Tout comme le thym commun,le thym serpolet est très proche de celui-ci et possède les mĂŞmes propriĂ©tĂ©s que ce dernier, Ă  l’exception du parfum qu’il dĂ©gage beaucoup plus odorant et “sympa”, il existe des thyms serpolets qui pour les plus originaux d’entre eux, sentent le Citron voir mĂŞme la MĂ©lisse.Comme c’est le cas d’un grand nombre de simples, le thym serpolet possède un grand nombre de vertus.Les parties de la plante utilisĂ©es pour les obtenir , sont les branches , les feuilles et les fleurs rĂ©coltĂ©es de juillet Ă  aoĂ»t que l’on fait sĂ©cher Ă  l’ombre.Ses propriĂ©tĂ©s mĂ©dicinales proviennent essentiellement de la prĂ©sence dans son huile essentielle de thymol, carvacol,acides cafĂ©ique et rosmarinique, de la rĂ©sine, du tanin et d’un saponoside.

Le thym serpolet est un stimulant de l’Ă©tat gĂ©nĂ©ral, expectorant, antibactĂ©rien, astringent, antispasmodique, antisepetique (intestinal et pulmonaire).Il calme l’anxiĂ©tĂ©,rĂ©gularise le pouls et augmente le tonus.Il Ă  la rĂ©putation d’exciter l’intelligence et de permettre de lutter contre la somnolence.En gĂ©nĂ©ral , on l’utilise en infusion Ă  raison d’une cuillère Ă  soupe pour une tasse de thĂ© d’eau.AbsorbĂ© de cette manière, il permet de lutter contre la grippe, le rhume , les bronchites, l’asthme,les rhinopharyngites, les angines et les toux spamodiques;C’est par la prĂ©sence de molĂ©cules de thymol et de carvacol qu’il possède ses propriĂ©tĂ©s et c’est donc par excellence le remède des affections fĂ©briles et des troubles des bronches.L’infusion est Ă©galement efficace en gargarisme , contre les maux de gorge et les angines, utilisĂ© en bains de bouche, il est antiseptique contre l’inflammation des gencives et les aphtes.

Vin de thym contre l’asthme:faire macĂ©rer pendant 8 jours 50 grammes de feuilles dans un litre de vin doux.Agiter tous les jours, le bocal.Filter.Boire un petit verre Ă  liqueur dès le dĂ©but de la crise d’asthme.

L’action antisepetique du thym s’exerce Ă©galement sur le système digestif, notamment en cas de diarrhĂ©e.Il facilite la digestion et diminue les sensations de nausĂ©es.Il est Ă©galement efficace contre le mal des transports, pour cela boire avant de partir une infusion de thym Ă  raison de 15 grammes par litre d’eau bouillante et en boire trois tasses par jour pendant les trois jours qui prĂ©cèdent le dĂ©part.Contre les nausĂ©es , boire une tasse le matin Ă  jeun.

Outre l’infusion , le thym serpolet peut ĂŞtre utilisĂ© en dĂ©coction.La dĂ©coction de thym, en usage externe, est indiquĂ©e contre toutes les douleurs d’origine inflammatoire et musculaire, les pertes blanches.On l’utilise pour dĂ©congestionner les tissus en cas de chute ,de foulures, de petites plaies ,de brulĂ»res,de piqĂ»res d’insectes afin de tonifier l’Ă©piderme et l’organisme pour que celui ci rĂ©agisse rapidement et efficacement.Il est Ă©galement prĂ©conisĂ© dans tout type de douleurs articulaires et notamment chez les personnes souffrant d’arthrose, de rhumatismes de tout type.De par ses propriĂ©tĂ©s antivirales, il permet la non rĂ©cidive d’herpès ou de zona.Le serpolet est utilisĂ© dans le bain pour son effet rafraĂ®chissant sur les mucles fatiguĂ©s.

Dans certains pays du magrheb, le thym et de l’huile d’olive servent Ă  nettoyer les plaies

En dĂ©coction, : Utiliser 1 grosse poignĂ©es de feuilles pour 1 liter d’eau froide.Laisser bouillir 15mn,infuser 20 minutes, filtrer avec soin.Refaire une nouvelle dĂ©coction tous les 2 jours.S’utilise en lavage de plaies , en frictions, compresses et en lotions.

En bain: laisser bouillir 10 mn 50 grammes de feuilles dans 4 litres d’eauĂ  37°C.Rester 10 mn dans ce bain de prĂ©fĂ©rence en fin de journĂ©e.

En schampoing: avec de l’huile essentielle de thym.Ajouter 2 gouttes d’huile essentielle de thym Ă  la dose habituelle de son schampoing, ou diluer 3 gouttes d’huile essentielle de thym dans une cuillère Ă  soupe de vinaigre d’alcool et diluer le tout dans un litree d’eau minĂ©rale.Utiliser cette prĂ©paration comme dernière eau de rinçage.

On peut Ă©galement utiliser le thym dans des frictions comme tonifiant capillaire, Ă  apliquer en friction douce et en massage sur le cuir chevelu.

Mis Ă  part son utilitĂ© dans le domaine mĂ©dicinal,le thym est en prĂ©parations culinaires, un indispensable compagnon du laurier dans les bouquets garnis , il est utilisĂ© en branches dans les plats en sauce,le bourguignon, les civets , les gibiers les farces ou les terrines.Il parfume les potĂ©es, le pot au feu et les marinades.Il accomode tous les lĂ©gumes et accompagne les potages et sauces.Il entre dans la composition des herbes de Provence.Ses feuilles fraiches Ă©crasĂ©es avec des anchois et de l’ail,donnent une dĂ©licieuse pâte d’anchois.Il est utilisĂ© dans bien des plats culinaires et notamment en Provence oĂą il est la base de beaucoup de prĂ©parations.Le thym entre dans la composition des pots pourris et des dentifrices.Etant une plante mellifère, le miel qu’il donne est très typĂ© et tonique.

Comme tout fleur ou plante le thym serpolet Ă  une symbolique dans la langage des fleurs.

En France , il symbolise l’Ă©tourderie , en Belgique, la bonne santĂ© puiqu’on l’offre en bouquet Ă  une fille Ă  qui l’on trouvele teint joli et colorĂ©….

Il est le symbole Ă©galement de l’indiscipline, car aucun pied ne ressemble Ă  son voisin.

Est il vraiment nĂ©cessaire d’aller chez le mĂ©decin pour se soigner? quand on voit ce que le thym possède de propriĂ©tĂ©s , pourquoi ne pas faire confiance Ă  la nature.